Pourquoi soutenez-vous convAIRgence ?

En tant que Président du Conseil National de l’Air, je mesure l’action à engager pour réduire la pollution de fond à laquelle beaucoup de nos compatriotes sont soumis.  Cette action demande d’importants moyens et une approche globale qui peut et doit mobiliser l’ensemble de notre société ! La clé c’est l’innovation et la transversalité des actions conduites et pour cela il faut des moyens conséquents. Offrir la possibilité au secteur privé de venir soutenir l’investissement public de l’Etat et des collectivités est le symbole d’une société qui mobilise tous les moyens pour lutter contre ce fléau sanitaire que représente la pollution de l’air. Enfin, je pense que la mise en place du fonds de dotation convAIRgence représente aussi une manière de démultiplier la communication indispensable à l’action.

L’air de demain, vous le voyez comment ?

J’espère et je crois que grâce à la prise de conscience de plus en plus partagée et la multiplication des actions pour aider à reconquérir la qualité de l’air, nous respirerons un air plus sain ! L’air de demain je le vois aussi comme un bien commun que nous partagerons mieux et que nous protégerons plus grâce à une prise de conscience plus forte au sein de notre société toute entière !

Jean-Luc FUGIT

Président, Conseil National de l'Air

Pourquoi soutenez-vous convAIRgence ?

Depuis plus de 30 ans, je travaille dans la lutte contre le bruit : une pollution invisible mais audible. Chacun avec sa sensibilité peut évaluer cette pollution sonore et essayer de s’en protéger quand c’est possible (casque anti-bruit pour les travailleurs, fermer les fenêtres, faire des travaux d’isolement acoustique…). Cela ne suffit pas toujours pour résoudre les problèmes et il faut continuer notre lutte pour améliorer notre qualité de vie. Dans cette action de tous les jours, nous avons mis en place des solutions de surveillance du bruit dans les chantiers, les villes, les aéroports…Toutes ces activités sont autant de sources de pollution sonore et de l’air. Fort de ce constat, nous avons décidé de faire l’acquisition d’une société australienne spécialisée dans la surveillance de la qualité de l’air. Depuis je travaille en étroite collaboration avec eux pour développer leur activité, et surtout apporter notre contribution à l’amélioration de la qualité de vie de nos citoyens. Contrairement au bruit, la pollution de l’air et son impact sur la santé sont difficiles à évaluer sans mesure. Il est donc important de supporter toutes actions qui permettent de mieux mesurer cette pollution et de mieux communiquer vers les citoyens, afin de les informer sur la qualité de l’air et de les sensibiliser aux bonnes pratiques permettant de réduire notre impact environnemental. Président de la FIMEA Aura, j’ai été sollicité pour participer à ce projet en tant que trésorier. J’ai bien évidemment accepté afin d’aider à trouver des investisseurs pour des projets innovants qui permettront d’apporter notre contribution à l’amélioration de la qualité de l’air.

L’air de demain, vous le voyez comment ?

Pur évidemment pour les futures générations… Mais il faudra du temps et la prise de conscience de nos citoyens, nos gouvernements et nos industriels. Je suis persuadé que dans les années qui vont venir, nous aurons accès à des outils qui nous permettrons de prendre les bonnes décisions de comportement en fonction de notre impact sur l’environnement. Par exemple, nos voitures hybrides pourront automatiquement passer en mode électrique à proximité de sites sensibles (écoles par exemple). Je suis optimiste : nos nouvelles générations seront encore plus motivées pour assurer un développement économique et social dans le plus strict respect de la nature.

Stephane Bloquet

Responsable d'unité commerciale, 01dB

Pourquoi soutenez-vous convAIRgence ?

Je soutiens convAIRgence pour contribuer à une plus large diffusion du savoir, du savoir-faire et de l’expertise « Atmo ».

Les connaissances accumulées dans l’analyse et le suivi de la qualité de l’air doivent, entre autres,  être mises au profit des techniques d’avenir en matière de modélisation et d’anticipation.

L’élargissement de la base d’actions permettra d’alimenter la base des données dans une dynamique vertueuse d’amélioration continue.

L’air de demain, vous le voyez comment ?

Tout simplement respirable pour le bien-être de tous.

Gilbert ALCAZER

Directeur Environnement, VICAT

Pourquoi soutenez-vous convAIRgence ?

Le pôle de compétitivité AXELERA rassemble plus de 350 acteurs industriels et académiques de la filière chimie-environnement autour de 5 enjeux : les matières premières renouvelables, l’usine éco-efficiente, les matériaux et produits pour les filières industrielles, le recyclage et la recyclabilité, la préservation et la restauration des espaces naturels et urbains. La qualité de l’air est l’un de nos sujets stratégiques. Nous accompagnons au quotidien le développement des innovations dans le domaine de la métrologie et l’aide à la décision ainsi que l’émergence de solutions de traitement. Dans ce cadre, il est fondamental de pouvoir qualifier les performances et optimiser les nouvelles technologies dans le cadre d’expérimentations de terrain. Le fonds de dotation convAIRgence doit notamment permettre l’accompagnement de ce type d’initiatives.

D’autres actions fondamentales pourront également être mises en œuvre comme la sensibilisation et la diffusion de bonnes pratiques.

 

L’air de demain, vous le voyez comment ?

Il devra être plus sain. L’air est une ressource précieuse qu’il faut préserver. Sensibiliser, innover, agir : chacun peut et doit contribuer à son niveau.

Laure Hugonet

Responsable innovation, Axelera